Menu
0 Comments

La ville prospère à l’image même de son mastodonte national l’entreprise d’hydrocarbures Saudi Aramco installée dans ses murs. Ville ambitieuse du sud est de l’Arabie Saoudite, Dhahran avec ses plages blanches immaculées et son architecture avant-gardiste rivalisent avec d’autres silhouettes urbaines moyen-orientales.

Dhahran : une ville internationale

Dhahran est une ville ouverte sur le monde. Cosmopolite, elle accueille depuis toujours des expatriés du monde entier en majorité américains. La ville doit son essor au pétrole et à sa découverte en 1920 ainsi qu’au géant Saudi Aramco qui a oeuvré au profit d’un projet grandiose. Faire de cette ville un pôle culturel incontournable afin de dynamiser et développer la région.

En 2017 Dhahran est devenue cette capitale culturelle avec la construction d’un édifice splendide, le Centre du roi Abdelaziz pour la connaissance et la culture. Un joyau architectural conçu par le cabinet d’architecture norvégien Snøhetta.

Dhahran : une ville d’exception

Avec ses deux tours emblématiques Al-Othman, la ville s’étend vers le ciel et interrompt ainsi la ligne d’horizon. Dans un style architectural post-moderne ces deux tours sont le symbole du luxe et du monde des affaires. La ville abrite le siège de la compagnie nationale saoudienne d’hydrocarbures Saudi Arabian Oil Company. Dhahran est une ville aux multiples visages qui ne cesse de se réinventer.

Dhahran : une ville culturelle

Ambitieuse, Dhahran est devenue un centre culturel sans précédent. Avec une bibliothèque gigantesque où 200 000 livres sont consultables, le lieu possède également un cinéma, un auditorium, un musée ainsi qu’un hall d’exposition. Après avoir été depuis les années 20 le berceau de l’industrie pétrolière en Arabie Saoudite, Dhahran est aujourd’hui une sorte de nouvelle Babylone où luxe, savoir et monde des affaires se côtoient aisément.

Source : https://kawa-news.com/arabie-saoudite-dhahran-la-capitale-du-petrole-reinvente-son-avenir/